D’où viennent les diamants – la géologie du diamant

Définition – Du grec ancien ἀδάμας – adámas « indomptable », le diamant est un minéral transparent de la catégorie des pierres précieuses (avec le rubis, le saphir et l’émeraude). Il détient les propriétés de brillance et de solidité les plus fortes parmi les gemmes. Il s’agit également de la pierre la plus recherchée, à cause de sa grande beauté et de sa rareté.

Minerai/composition – La géologie du diamant

Composé de carbone et désigné par la formule chimique C, le diamant est le minéral le plus solide parmi ceux que l’on retrouve dans la nature. Il détient une structure cristalline cubique. Ainsi, durant sa formation à l’état brut, nous pouvons retrouver le diamant sous une forme de cube. 

Pour déterminer sa dureté, c’est-à-dire sa capacité de résistance à la rayure, il existe une échelle nommée « échelle de Mohs ». Inventée en 1812 par le minéralogiste allemand Friedrich Mohs, elle permet de classer dix minéraux, du plus friable au plus résistant à la rayure. Ainsi, le diamant est classé 10, car il est le plus « dur ». Il ne peut qu’être rayé par un autre diamant ! 

Cette gemme détient un panel de couleurs très large. Plus communément jaune, brun ou gris à incolore. Plus rarement, bleu, vert, noir, translucide, blanc, rose, violet, orange ou rouge.

valuae D’où viennent les diamants – la géologie du diamant  Le minéralogiste allemand Friedrich Mohs
Le minéralogiste allemand Friedrich Mohs

Formation des diamants

Pour se former, le diamant met 1 à 3 milliards d’années, ce qui représente 25 à 75% de l’âge de la Terre. Pour donner un ordre de grandeur, cela remonte à bien avant l’époque du Crétacé, celle des dinosaures. 

Il nécessite des conditions extrêmes de pression et de haute température (plus de 1000 degrés Celsius) pour se créer, à des profondeurs de 140 à 190 kilomètres dans le manteau terrestre. Les diamants sont ensuite remontés à la surface par le magma d’éruptions volcaniques profondes qui refroidit pour former une roche volcanique contenant les diamants. Cette roche est nommée kimberlite ou lamproïte.

La taille du diamant détient une infinité de formes et de carats, car les bruts sont plus gros que ceux qui sont extraits dans la nature (mis à part certaines pièces exceptionnelles). Il est donc possible de le tailler comme le diamant naturel : diamant rond, taille brillant, émeraude, poire… et au poids que l’on souhaite.

Estimez votre diamant en ligne dès maintenant !
Gratuit et sans engagement

D’où viennent les diamants – extraction des diamants

Le diamant est miné selon trois manières différentes : extraction par pipes, alluviales ou par mer. 

Durant les éruptions volcaniques provoquées par les plaques tectoniques, les diamants remontent le long de fractures profondes, et apparaissent dans les couches proches de la surface de la croûte terrestre. Ils s’acheminent dans des cheminées volcaniques (pipes) ou dans des filons (dyke). 

L’extraction peut alors se faire en creusant dans les couches superficielles en créant des puits à ciel ouvert. 

La deuxième méthode (alluviale) consiste à chercher les diamants dans les lits de rivière et sur les plages. Les forces naturelles, pluie et coulées d’eau, ont entrainé les gemmes dans ces zones. Ainsi, pour les récupérer il suffit de tamiser le sable pour séparer le minéral des autres matières. 

La dernière, moins commune, utilise les technologies modernes, notamment le véhicule chenille ou la technique du forage, pour aspirer le gravier en profondeur qui contient du diamant. 

Les principales zones diamantifères 

Il existe des mines sur tous les continents. Mais le diamant est principalement miné en Russie, au Bostwana, en Afrique du Sud, en Angola, en Chine et au Canada. 

Faites évaluer votre diamant !
Dans plus de 70 villes en France