D’où viennent les diamants – la géologie du diamant

Définition – Du grec ancien ἀδάμας – adámas « indomptable », le diamant est un minéral transparent de la catégorie des pierres précieuses (avec le rubis, le saphir et l’émeraude). Il détient les propriétés de brillance et de solidité les plus fortes parmi les gemmes. Il s’agit également de la pierre la plus recherchée, à cause de sa grande beauté et de sa rareté.

Le diamant est un minéral composé principalement de carbone pur

Le minerai de diamant est un matériau composé presque exclusivement d’atomes de carbones, de formule chimique C dans le tableau périodique des éléments. Sa teneur en carbone se situe généralement entre 99,95% et 99,99%. Cette très forte concentration d’un seul élément fait du diamant la pierre précieuse la plus pure qu’il soit sur notre planète et la plus utilisée sur les bijoux.

Les autres éléments complétant la structure atomique des diamants sont bien souvent les responsables de leurs différences. Selon que l’on retrouve de l’azote, de l’hydrogène du bore ou d’autres éléments chimiques dans un diamant, sa couleur pourrait être impactée.

Le sujet de la couleur des diamants vous intéresse ? Consultez notre guide à ce sujet !

La structure atomique du diamant est de forme cubique, les atomes de carbone sont reliés de manière tétraédrique entre eux.
La structure atomique du diamant est de forme cubique, les atomes de carbone sont reliés de manière tétraédrique entre eux.
D'où viennent les diamants ? Les diamants proviennent du manteau terrestre de notre planète
Les diamants se forment dans le manteau terrestre

L’origine de la formation des diamants

Les pierres précieuses, comme la plupart des autres minéraux, se forment à une vitesse extrêmement lente et dans des conditions uniques. Dans le cas des diamants, ce sont les atomes de carbone (que l’on retrouve à peu près partout dans l’univers) qui s’assemblent entre eux via une structure cubique pour former ces pierres.

Pour pouvoir faire cela, les atomes de carbone requièrent une pression d’environ 50 000 atmosphères ainsi que des températures situées entre 900°C et 1250°C, conditions que l’on retrouve dans les soubassements terrestres et, plus particulièrement, dans le manteau terrestre.

Dans ces conditions, les atomes de carbone effectuent des liaisons chimiques entre eux, pour former des structures cubiques au niveau automatique et, très souvent, des minerais de forme tétraédrique à l’échelle macroscopique. Ce processus dure en général entre 1 milliard et 3 milliards d’années, ce qui correspond à plus de 70% de l’âge de notre planète. 

Notez par ailleurs que les diamants sont notés 10 sur l’échelle de Mohs, ce qui signifie que ce sont les pierres précieuses les plus durs qu’il soit. Seul un diamant peut en rayer un autre.

Les diamants de vos bijoux ont donc très probablement commencé à se former avant même le début de l’ère du crétacé (l’époque des dinosaures).

Une fois le processus de formation des diamants terminé, ceux-ci demeurent stockés dans le manteau terrestre, à une profondeur de 120 km à 200 km sous la surface, pendant une durée indéterminée, jusqu’à que l’activité volcanique les fassent émerger ou s’approcher suffisamment de la surface pour être minés. Les diamants qui émergent de cette manière se retrouvent très souvent enfermés dans des roches particulières, que l’on nomme kimberlite (en raison de sa découverte à Kimberley en Afrique du Sud) et lamproïte.

Je découvre la valeur de mon diamant !
Avec un formulaire en ligne, entièrement gratuit

Friedrich_Mohs | valuae.com

La production annuelle de diamants de certains pays s’élève à plusieurs millions de carats

D'où viennent les diamants géologie du diamant - extraction | Valuae.com
D'où viennent les diamants ? Cette carte montre les 10 plus grands pays producteurs de diamants au monde
Carte des 10 plus grands pays producteurs de diamants (cf. tableau des 10 plus grand pays producteurs de diamants)

De nos jours, le nombre de pays s’adonnant à l’extraction de diamants s’élève à plus de 30. En 2020, on estime la production mondiale de diamants à plus de 75,5 millions de carats, dont la majorité provient de 10 pays : 

PaysMillions de carats minés en 2020Réserves en 2020
1. Russie23 millions de caratstaille du stock : 650 millions de carats
2. Botswana16 millions de caratstaille du stock : 310 millions de carats
3. Canada13 millions de caratstaille du stock : NC
4. Angola8,5 millions de caratstaille du stock : NC
5. Afrique du Sud7,7 millions de carats54 millions de carats
6. République Démocratique du Congo (RDC)3,7 millions de caratstaille du stock : 150 millions de carats
7. Namibie1,9 millions de caratstaille du stock : NC
8. Lesotho1,1 millions de caratstaille du stock : NC
9. Australie340.000 caratstaille du stock : NC
10. Tanzanie260.000 caratstaille du stock : NC
Tableau des 10 plus grands paysproducteurs de diamants

Selon Statista, un portail en ligne allemand offrant des statistiques fiables, la compagnie minière russe Alrosa aurait extrait 27% de tous les diamants présents dans le monde. La Russie est de loin le premier producteur de diamants, et ce depuis plus de 10 ans.

L’origine de l’extraction des diamants

Selon des études d’historiens, des villageois en Inde auraient découvert des diamants dans les années 400 avant notre ère, et les auraient échangés de diverses manières dans leurs commerces (pour des bijoux et des collectionneurs). À cette époque, seul l’Inde possédait des diamants, ce qui en faisait le leader mondial et lui accordait une réputation sans précédent.

Au XVIIIème siècle, l’Inde perdait son statut de seul détenteur de mines de diamants pour accorder une place au Brésil qui venait d’en faire la découverte. À cette époque, une ruée vers l’or venait de se mettre en place et des diamants ont été découverts par “accident” lorsque des chercheurs d’or auscultaient des rivières, de la même manière que l’Inde l’avait fait auparavant.

Rapidement, les diamants sont devenus des objets de luxe, prisés par les classes dirigeantes qui étaient conscientes de leur immense beauté et rareté une fois serti sur des bijoux. Le Brésil resterait alors pendant 150 années le nouveau leader mondial du diamant.

D'où viennent les diamants ? Des diamants bruts ont été trouvés pour la première fois en Inde.
Le diamant Eureka, premier diamant d'Afrique du Sud, découvert au XVIIIème siècle
Le diamant Eureka, premier diamant d’Afrique du Sud

En 1867, un jeune garçon du nom d’Erasmus Jacobs originaire de Kimberley trouva par hasard une belle pierre de couleur jaune le long du fleuve Orange, en Afrique du Sud, avec laquelle il joua aux osselets. Ne sachant rien de la nature de la pierre qu’il venait de trouver, il la confia quelques jours plus tard à son voisin fermier qui s’avérait être un collectionneur de minéraux. 

Celui-ci étant fortement intrigué par la beauté de la pierre qu’il venait de recevoir, il la confia à un géologue exerçant dans la région qui confirma la nature de la pierre, il s’agissait d’un diamant brut de 21,25 carats de couleur “brownish yellow” c’est à dire jaune brûnatre. Il porte aujourd’hui le nom de Diamant Eureka.

Cette découverte était spectaculaire, puisqu’il s’agissait du tout premier diamant jamais extrait en Afrique du Sud. La famille Jacobs a, par la suite, continué de trouver d’autres diamants.

Durant les 20 années suivant la découverte de ce diamant, de nombreuses installations minières ont vu le jour en Afrique du Sud, comme la mine “Big Hole” à Kimberley, exploitée par De Beers, ce qui initia officiellement l’extraction du diamant sur le continent africain.

La mine “Big Hole” de De Beers, aujourd’hui abandonnée

Les différentes méthodes d’extraction du diamant

Au fil de l’histoire vous l’aurez remarqué, l’extraction des diamants s’est pendant longtemps effectuée de la même manière : grâce à l’exploitation des rivières et de ses sédiments. Il s’agit de la méthode la plus accessible – notamment parce que les technologies de l’époque ne permettaient pas de travailler de grosses quantités de roche – et est toujours utilisée aujourd’hui à petite échelle : c’est l’extraction fluviale des diamants.

Pourtant, vous avez certainement rencontré des images d’énormes gouffres à ciel ouvert, en plein milieu du désert ou de plaines. Il s’agit ici de la méthode de l’extraction à ciel ouvert, qui s’oppose directement à l’extraction souterraine qui est plus risquée et qui engendre le plus de décès.

Pour finir, il existe également une méthode d’extraction minière qui s’effectue sous les océans, les lacs ou encore les fleuves. C’est l’extraction marine.

La mine Argyle en Australie a fermé ses portes en novembre 2020.

Quels sont les endroits privilégiés pour l’extraction des diamants ?

En raison du temps que mettent les diamants pour se former et remonter le long de cheminées kimberlitiques, les sourceurs de diamants s’intéressent principalement aux zones anciennes où la roche et la terre datent de plusieurs milliards d’années.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la plus grande partie des diamants sur le marché provient d’une dizaine de pays seulement.

Pour être plus précis, 60% de la production mondiale de diamant provient des 5 premiers de la liste (Russie, Botswana, Canada, Angola et Afrique du Sud)

Ainsi, les endroits privilégiés pour l’extraction des diamants sont aujourd’hui ces pays, dont les stocks sont toujours conséquents et les sols riches. Ils constituent ce que les sourciers nomment, les sources primaires de diamants. Les sources secondaires étant généralement liées à une source plus ample à proximité.

L’importance de la provenance éthique des diamants

Le diamant est une source de richesse incomparable. Elle permet par exemple à de nombreuses familles populaires dans les pays d’Afrique, où l’on pratique encore beaucoup l’extraction de diamants à la main, de survivre.

Parmi ces pays, de nombreux tels que la Sierra Leone, l’Angola et le Congo sont accablés par des conflits politiques internes. Vers la fin du XXème siècle, en 1990, les responsables de ces conflits ont commencé à prendre le contrôle de nombreuses mines africaines de diamants, par la force.

Les travailleurs étaient alors traités comme des esclaves et leurs découvertes dans les mines leurs étaient confisquées pour financer leurs guerres et leurs ambitions politiques.

Les mineurs travaillant à cette époque dans les mines de diamants étaient alors exploités dans des conditions inhumaines. Les denrées de première nécessité ne leur étaient pas fournies, leurs familles étaient menacées en cas de refus de travailler et de nombreux mineurs perdirent ainsi la vie dans ces conditions.

Un Congrès Mondial du Diamant s’est tenu à Anvers en 2000 afin de prendre une décision ferme pour mettre un terme à ces abus. De ce congrès a émergé une solution de lutte contre ces diamants nommés “blood diamond”, les accords de Kimberley.

Tous les diamants doivent dorénavant être contrôlés et provenir de sources vérifiées pour être commercialisés. Si votre diamant est certifié par un laboratoire tel que GIA, HRD, IGI ou LFG, vous n’avez pas à douter de son aspect éthique.

Où faire estimer son diamant par des professionnels ?


Vous possédez un diamant dont vous ne connaissez pas les critères de qualité ni la valeur financière ? Les experts diamantaires Valuae vous proposent de faire expertiser et estimer gratuitement votre diamant, n’importe où en France, en moins de 72 heures.

Que vous résidiez à Paris, Lyon, Nantes, Strasbourg ou n’importe où en France, notre réseau de 300 bijoutiers joailliers partenaires nous permet de vous recevoir à tout moment, au plus près de chez vous, pour expertiser avec vous les critères de qualité de votre gemme.

Avec ou sans certificat, nos expertises sont complètes et vous permettent de connaître précisément la rareté de votre pierre ainsi que sa valeur de rachat potentielle. Nos experts travaillent avec vous, dans une démarche transparente, pour vous apporter des résultats concrets et à la hauteur de vos attentes.

Nos services sont sans engagement. Valuae vous propose une offre de rachat à posteriori de votre expertise, pour racheter votre diamant au meilleur taux du marché, selon des indicateurs fiables comme la bourse du diamant. Vous pouvez par la suite librement accepter ou refuser l’offre qui vous est proposée.

Si vous acceptez, vous serez invité à déposer votre diamant chez le bijoutier partenaire qui vous a reçu, en échange de votre paiement en virement bancaire ou chèque de banque. La cotation de votre diamant, assortie de son offre de rachat, n’est valable que 72 heures.

Avec Valuae, l’expertise et le rachat de votre diamant de 1 carat et plus n’a jamais été aussi simple