Diamants de synthèse : tout savoir sur les diamants synthétiques

Depuis une quarantaine d’années, les diamants de synthèse, ou les diamants synthétiques, également appelés diamants de laboratoire, ont fait leur entrée sur le marché des gemmes. Cette pierre particulière n’a rien de naturel, et pourtant elle en détient toutes les propriétés.

Fabrication des diamants de synthèse

À partir d’un fragment de diamant naturel, il est possible de créer artificiellement les conditions pour qu’un diamant se forme. En effet, cela nécessite l’utilisation de machines qui montent à très haute température et pression. Dans la nature, un diamant met des milliers d’années pour se créer grâce à la pression de ses particules de carbone de manière très intense et en profondeur. Aujourd’hui, le synthétique ne met que quelques semaines et cette imitation est très bien reproduite.

Il est possible de créer des couleurs, comme le diamant jaune par exemple. Néanmoins, il est plus fréquent de le fabriquer incolore.

Evaluez votre diamant en ligne dès maintenant !
Gratuit et sans engagement

Procédés

Il existe deux manières différentes pour fabriquer les diamants de culture : HPHT ou CVD

HPHT (Haute Pression, Haute Température) : cette méthode reproduit le plus conformément possible les conditions de création du diamant dans son état naturel. Un fragment de diamant est introduit dans une presse, qui lui fait subir une pression extrême et une très haute température, comme dans les profondeurs de la terre. Plusieurs semaines suffiront aux atomes de carbone pour s’agréger et faire grandir le diamant.

CVD (Chemical Vapor Deposition ou Dépôt chimique en phase vapeur) : une atmosphère de basse pression est créée dans un caisson. Dans ce dernier, une couche de diamant est déposée et pendant 3 à 4 semaines, les atomes de carbones vont se cristalliser pour créer un diamant qui grandit par couches successives. Il s’agit de la méthode qui permet de créer les diamants les plus purs et les plus brillants.

Il existe deux manières différentes pour fabriquer les diamants de culture : HPHT ou CVD

La taille du diamant détient une infinité de formes et de carats, car les bruts sont plus gros que ceux qui sont extraits dans la nature (mis à part certaines pièces exceptionnelles). Il est donc possible de le tailler comme le diamant naturel : diamant rond, taille brillant, émeraude, poire… et au poids que l’on souhaite.

Identification : diamants de synthèse vs diamants naturels

Il est difficile de différencier un diamant naturel d’un diamant synthétique, dans la mesure où ils partagent tous les deux la qualité des 4C : Carat (le poids), Colour (couleur), Clarity (pureté) et Cut (taille).

Certificats

Comme pour les gemmes naturelles, il existe désormais des certificats d’authenticité et de qualité pour les diamants de laboratoire.

International Gemological Institute

Le principal organisme chargé de l’identification et de la certification des diamants de synthèse se nomme l’International Gemological Institute (IGI). Il s’agit d’un laboratoire d’abord spécialisé dans les pierres naturelles, mais qui au fil du temps s’est également intéressé aux synthétiques étant donné leur essor sur le marché.

Le principal organisme chargé de l’identification et de la certification des diamants de synthèse se nomme l’International Gemological Institute (IGI)

Le travail du gemmologue va être de créer un certificat d’authenticité. 

Dans ce dernier, nous pouvons retrouver les mêmes éléments que pour le diamant miné : carats, couleur, pureté et taille. 

Prix d’un diamant de synthèse

Estimer la valeur d’un diamant synthétique est plus aisé que pour un diamant naturel, dans la mesure où le principe de rareté n’est pas pris en compte dans l’élaboration du prix.

Rappelons qu’un diamant de culture, ne met seulement que quelques semaines pour être créé. Son prix est donc inférieur au naturel, car il peut être fabriqué en grandes quantités.

Ainsi, il vaut en moyenne 30 à 50% moins cher.

Il est principalement retrouvé en bijouterie, plutôt qu’en joaillerie, car il ne détient pas les caractères de préciosité et de rareté. Il est possible de l’acheter notamment sur des montures de bijoux en or ou en argent, telles que des bagues, des pendentifs ou sertis sur des bracelets. 

Faites évaluer votre diamant !
Dans plus de 70 villes en France

Pollution

Les nouvelles générations sont de plus en plus intéressées par les sujets d’éthique et d’écologie. Elles se tournent donc vers les diamants de laboratoire, car ils sont considérés comme étant plus “verts” et surtout plus éthiques.

Leur origine est certifiée sans violence, puisqu’ils proviennent de laboratoires. Les problématiques des “diamants de sang” ne sont donc pas envisagées.

Néanmoins, les études démontrent que les diamants synthétiques rejettent des taux de pollution trois fois supérieurs aux diamants naturels.

À titre d’exemple, 1 carat de diamant miné pollue en moyenne 160 kg de CO2, contre 511 kg de CO2 pour un synthétique.

De plus, la gemmologie ne le considère pas comme faisant partie des pierres précieuses, à cause de son caractère synthétique.