diamant_princesse

Le diamant Princesse

La taille Princesse est assez récente, développée dans les années 80 par deux diamantaires, Betzalel Ambar et Israel Itzkowitz. C’est aujourd’hui la forme «fantaisie» la plus populaire, particulièrement pour les solitaires ou bagues de fiançailles.


L’idée qui a amené au développement de cette forme réside en fait dans le processus de taille du diamant brut. Le minerai brut étant en général de forme octaèdre, la forme en «pyramide» d’un diamant princesse permet d’aboutir à deux diamants à partir d’un brut, en maximisant le rendement brut/taillé, autour de 60%.

Cet avantage au niveau de la taille implique également des prix plus attractifs pour les diamants princesse.


De plus, cette forme a l’avantage de conserver un éclat comparable à celui d’un diamant rond grâce à ses nombreuses facettes (à l’inverse d’un diamant taille émeraude), et de présenter un aspect plus important, à poids égal, du fait de sa forme carrée.


Comme les diamants marquise, les diamants taille princesse doivent être montés de manière à protéger les coins qui sont sujet à se briser lors de chocs.