Où vendre ses diamants au meilleur prix ?

Vous vous posez la question : « où vendre mes diamants au meilleur prix ? ». Nous allons vous expliquer les solutions qui s’offrent à vous pour y parvenir.

En raison de la nature de ces gemmes, il est tout à fait normal de réfléchir à la méthode la plus adaptée pour vous défaire de vos bijoux sertis de diamants dans les conditions les plus avantageuses. Les critères traditionnellement recherchés par les vendeurs dans cette situation sont les suivants :

Dans ce guide, nous allons vous proposer différentes méthodes permettant aujourd’hui à un particulier de revendre des diamants.

L’estimation de la valeur de rachat d’un diamant requiert une expertise

Les diamants sont des pierres précieuses dont les critères sont rigoureusement étudiés afin de leur octroyer la plus belle brillance, une sublime scintillation, etc. En faisant appel à des diamantaires certifiés par un laboratoire reconnu, tels que ceux de Valuae qui sont certifiés par le GIA, vous êtes garantis de recevoir une expertise complète et essentielle à toute estimation de telles pierres précieuses.

Le fonctionnement d’une expertise de diamants

Lorsque vous cherchez à vendre un bijou serti de diamants, tel qu’une bague, il est important de garder à l’esprit que la monture en or ou en autre métal précieux a une valeur de rachat très inférieure à celle de la gemme. Un diamant est une pièce unique qui ne ressemble à aucune autre, il n’est donc pas possible de l’estimer aussi facilement que de l’or. Au fil des époques, les gemmologues ont appris à déterminer les critères d’excellence des diamants, selon des échelles précises, ce qui permet aujourd’hui d’estimer leur rareté et ipso facto le prix de vos bijoux.

De nos jours, il est fréquent d’entendre parler des 4C. Ce terme désigne en anglais 4 éléments qui sont : cut, colour, clarity et carat. Une appréciation complète d’un diamant va en réalité au-delà de ces 4 critères puisqu’il en existe 7. Les voici :

La taille d’un diamant (cut)

Lorsqu’un diamant brut est récolté dans une mine, les tailleurs de pierres vont chercher à extraire le maximum de gemmes de la roche brute en question. Pour ce faire, ils vont utiliser des outils sophistiqués qui vont leur permettre de visualiser en 3 dimensions les diamants taillés à l’intérieur du diamant brut.

L’algorithme chargé de cette tâche va donc tenter d’atteindre le plus haut rendement possible et peut alors parfois proposer des diamants ronds (aussi appelés brillants) aux proportions plus ou moins parfaites. Ici il est important de savoir que seuls les diamants ronds sont soumis à des critères de proportions strictes qui ont été étudiés afin d’obtenir la plus belle réfraction possible de la lumière. Ces gemmes sont effectivement conçues pour devenir de véritables prismes de lumière.

Les diamants d’autres formes, dites formes fantaisies, sont donc évalués sans ce critère de taille. Un expert ne retiendra donc que 6 des 7 critères pour une gemme de forme fantaisie. Par ailleurs, notez qu’un diamant rond est en général 50% plus cher que les autres formes puisque l’appréciation de ses proportions, d’un point de vue financier, ne dépend pas des goûts de chacun mais bien d’un barème mathématiquement défini.

→ Découvrez toutes les formes des diamants

La couleur d’un diamant (colour)

Dans la plupart des bijouteries joailleries, les pierres que l’on retrouve sur les étalages ne sont pas d’un blanc pur. En réalité, la probabilité de trouver une gemme à la coloration parfaite est très rare. Les bijoux que l’on retrouve dans ces enseignes sont donc généralement teintés jaune ou marron. Ce critère explique parfois pourquoi deux bijoux, sertis d’une seule gemme chacun, peuvent avoir deux prix complètement différents alors qu’ils semblent en apparence identiques.

Une astuce permettant par exemple de masquer la coloration un peu trop forte d’un diamant est de le monter sur un bijou en or jaune plutôt que sur de l’argent. En effet, la teinte si prononcée du métal camouflera plus facilement l’aspect coloré du diamant. Toutefois, il est tout à fait acceptable d’apprécier les diamants colorés qui peuvent porter une signification qui vous tiendra plus à cœur que pour un autre diamant, nous expliquons simplement dans ce guide l’influence de la teinte sur le prix de rachat.

En ce qui concerne les pierres très fortement teintées, voir même colorées, on parle de couleur fantaisie (fancy color diamond) et il s’agit d’un marché à part entière. Certains diamants peuvent effectivement avoir une teinte rose, orange, rouge, bleu, violette ou même noire. Trouver un diamant avec une telle coloration est très rare, ce qui implique que sa valeur d’acquisition soit très élevée.

Afin de noter la teinte d’un diamant au spectre commun (blanc à jaune ou marron), les spécialistes utilisent une échelle de gradation formulée par le Gemmological Institute of America, le plus grand laboratoire de gemmologie au monde, fondé aux États-Unis. Cette échelle classe les teintes des diamants avec des lettres allant de D (blanc pur) à Z (très fortement teinté). Un diamantaire utilise typiquement des pierres de comparaisons (ou masterstones) pour déterminer la coloration exacte de la vôtre. Si la teinte jaune ou marron de votre gemme excède cette classification, on dira de cette dernière qu’elle a une coloration fantaisie, ce qui est très positif pour sa vente.

Les couleurs de diamants D, H, N et Z selon le GIA
Diamants de couleurs violet, jaune orangé et bleu vert

Ne cherchez plus où faire estimer votre diamant ! Evaluez-le en ligne dès maintenant !

Gratuit et sans engagement

La pureté d’un diamant (clarity)

Votre gemme est-elle parsemée de petites cassures ou éraflures ? Observez-vous des cristaux en son sein ? Si vous répondez favorablement à ces questions, le niveau de pureté de votre diamant sera impacté, il s’agit en effet d’un critère qui s’intéresse à l’apparence directe de la pierre. Si des impuretés sont présentes en son sein, on parlera d’inclusions alors qu’à sa surface, on parlera de défauts.

La notation de ce critère se fait avec des termes établis par le laboratoire américain de gemmologie. La note la plus élevée est FL (sans défauts), la plus mauvaise est I3 (fortes inclusions). Les inclusions sont observées avec une loupe de diamantaire au grossissement x10 et pas au-delà. Ce niveau de grossissement est défini par convention car, en l’augmentant, on retrouverait des impuretés même sur la plus belle des pierres, ce qui rendrait impossible le fait d’en trouver à la notation excellente.

Le poids d’un diamant (carat)

Contrairement à l’or, pour lequel ce terme désigne le pourcentage de métal précieux, le carat est l’unité de mesure de la masse d’un diamant, sachant qu’une unité équivaut à 0,200 grammes. Afin d’obtenir une mesure précise, un diamantaire doit être équipé d’une balance très précise, électronique ou non. Outre sa précision extrême et l’unité de mesure différente de ce que l’on utilise traditionnellement, les balances de diamantaires ne sont pas si différentes des balances traditionnelles, accessibles au grand public.

Certains individus s’adonnent à croire que le poids d’un diamant est le seul élément qui détermine son prix de vente (ou du moins le critère le plus important). Cela n’est en réalité pas le cas. Bien que la valeur financière d’un diamant soit fortement impactée par cet aspect (via  un système de paliers) les autres critères demeurent extrêmement importants. Ainsi, vous pouvez trouver des diamants de plus de 1 ct, pour moins de 200$, si vous faites abstraction de tous ses autres critères d’excellence.

En moyenne, une pierre monte d’un palier tous les 0,5 carats mais cela varie selon que l’on parle de petites gemmes de moins de 1ct (melee en anglais) ou de très grandes de 2ct ou plus.

Par ailleurs, les critères de beauté des diamants sont interdépendants, ce qui signifie que la coloration, la pureté et la taille auront un impact plus important sur une gemme de grande envergure que sur une plus petite.

Ne cherchez plus où faire estimer votre diamant ! Evaluez-le en ligne dès maintenant !

Gratuit et sans engagement

Un diamant de 1,02ct → 180$

Une expertise complète va au-delà de ces critères

Nous l’avions cité précédemment mais une appréciation complète d’un diamant requiert de s’intéresser à ses 7 critères et non pas aux 4C uniquement. Un véritable professionnel devrait toujours étudier les 3 éléments suivants :

  • Le poli de la pierre

Lorsqu’un diamant est travaillé et que ses facettes sont taillées dans la gemme brute, il est nécessaire de rendre sa surface perméable à la lumière. Plus ses facettes sont impeccables, plus son niveau de poli sera considéré comme bon. Ce critère est noté via une échelle allant de Excellent à Poor.

  • La symétrie des facettes

La symétrie des facettes est la deuxième catégorie qui concerne directement le travail de l’artisan chargé du façonnage de la pierre. Ici, on s’intéresse à la position géométrique des facettes afin de s’assurer que celles-ci soient systématiquement symétriques à celle située directement en face d’elle.

Nous avions précédemment mentionné le fait que les algorithmes utilisés pour tailler les diamants bruts essaient d’optimiser au maximum la quantité de diamants taillés qui émergeront d’une gemme brute. Dans certains cas, il est possible que l’outil propose d’extraire un diamant dont les facettes ne seraient pas entièrement parallèles plutôt que de jeter de la matière première.

Par ailleurs, l’artisan peut également mal effectuer son travail, ce qui engendrerait une mauvaise note pour la catégorie de la symétrie, alors que la gemme aurait pu être correctement taillée s’il avait parfaitement exécuté sa tâche.

  • La fluorescence de la gemme

Ce dernier critère a été, au fil des années, sujet à des variations. Tandis que la fluorescence était parfois appréciée, à d’autres époques elle ne l’était pas. De nos jours, les diamants qui réagissent aux rayons UV en émettant une lumière visible à l’œil nu ne sont pas appréciés et perdent de la valeur. Une fois de plus, plus la gemme est grande, plus la fluorescence impactera sa valeur de rachat.

Pourquoi certains diamants réagissent aux UV et d’autres non ? Pour comprendre cela, il faut remonter à leur formation dans le manteau terrestre. Bien que le carbone soit le seul élément nécessaire à la formation de ces gemmes, d’autres atomes ou molécules peuvent s’immiscer dans le diamant, comme l’azote qui est responsable de la fluorescence.

Les méthodes de revente “classiques”, moyennant des frais supplémentaires

Vous avez désormais compris l’importance d’une bonne expertise pour correctement estimer le prix de votre bague ou autre bijou serti d’un ou plusieurs diamants. Les solutions de reventes ci-dessous acceptent le rachat de diamants et proposent en général une appréciation correcte, moyennant des frais (souvent élevés) qui seraient facilement évitables.

  • Les maisons de vente aux enchères :

En revendant vos diamants à des maisons de vente aux enchères, un commissaire-priseur se charge d’estimer vos bijoux et le vendeur émet un prix de réserve, souvent bien en dessous de la véritable valeur de l’objet en question, afin de faciliter son achat par un nouvel acquéreur.

Ces maisons n’apportent par ailleurs pas la garantie de vendre vos diamants. En effet, si personne n’est intéressé par vos biens, ceux-ci ne seront alors pas vendus. Si toutefois ces derniers trouvent un acquéreur, sachez que des frais d’adjudication s’appliqueront et impacteront directement la somme d’argent que vous devriez récolter. Ces frais TTC sont situés en 25% et 30% côté acheteur, et entre 8% et 15% côté vendeur. De ce fait, si un objet est adjugé à une valeur symbolique de 100€, l’acheteur paie 125€ tandis que le vendeur touche 92€. Le commissaire priseur perçoit alors 33€.

Enfin et cela s’applique à toutes les méthodes reventes, une taxe sur la plus-value s’ajoute à la valeur d’adjudication de votre bijou si vous êtes un particulier et que vous ne pouvez justifier en être en possession depuis plus de 22 ans.

  • Le crédit municipal :

Cette méthode permet à un particulier de percevoir une somme d’argent (le prêt) en échange d’un objet (le gage). On appelle donc cette méthode le prêt sur gage.

Lorsque vous déposez votre bijou serti de diamants auprès d’un chargé de clientèle du crédit municipal, un assesseur récupère votre pièce et en fait une estimation selon les valeurs d’adjudication d’autres bijoux similaires (c’est le cas du crédit municipal de Paris, par exemple) ou est en mesure d’estimer la gemme selon ses critères d’excellence. 

À la fin de la durée du contrat signé pour obtenir le prêt, vous pouvez rembourser la somme et récupérer l’objet ou refuser, ce qui entraîne la vente de votre bijou pour une somme généralement basse afin de rapidement rembourser l’établissement.

Lors de cette transaction, vous ne toucherez que le boni, terme désignant l’excédent de la vente (hors capital, intérêt et frais de vente) dans le cas où il y en aurait un.

Le rachat de diamants par les experts Valuae

Vous recherchez une méthode de rachat de diamants pouvant vous apporter le meilleur résultat en termes de bénéfices ? Vous avez compris les enjeux d’une évaluation complète de vos bijoux et recherchez un spécialiste de confiance ? Et enfin, vous déplacer sur de grandes distances ou envoyer votre bijou par la poste n’est pas une solution qui vous intéresse ?

Valuae est la solution qui vous convient

Nos diamantaires, certifiés par le GIA et dotés d’une grande expérience dans le domaine du diamant, sont à votre service pour expertiser et estimer gratuitement votre diamant.

Ce service vous est proposé partout en France, via notre réseau de plus de 300 bijoutiers partenaires, sélectionnés pour leur sérieux et leur expérience. En effectuant votre démarche en présence d’un professionnel proche de chez vous, que vous connaissez peut-être déjà, vous obtenez un gage de confiance supplémentaire qui vous assure d’être assisté au mieux dans vos démarches.

Que vous souhaitiez vous défaire d’une bague, d’un pendentif, d’un bracelet ou même d’un diamant seul, nos spécialistes peuvent étudier avec vous les critères de qualité de votre joyau et vous proposer une offre de rachat selon les cours officiels.

Afin de vous proposer une offre attractive, nos diamantaires utilisent le cours officiel du diamant, tel que formulé par le Rapaport : un document publié toutes les semaines indiquant les prix actuels des diamants en fonction de quelques-uns de leurs critères. Nos spécialistes appliquent ensuite une décote en fonction des autres critères qui ne sont pas pris en compte par ce cours officiel.

Notre service est également certifié ISO 9001, une certification qui définit les critères et exigences organisationnelles pour mettre en place un système de management de la qualité.

Ne cherchez plus où faire estimer votre diamant ! Evaluez-le en ligne dès maintenant !

Gratuit et sans engagement